Sélection de livres adultes - petite enfance #1

15 mars 2020

https://www.notebook.ldmailys.com/2020/03/selection-de-livres-adultes-petite.html


Hello ! Comme vous le savez, j'ai lancé ma rubrique concernant les livres destinés aux enfants. J'ai du coup choisi d'en faire de même pour les adultes. J'avais déjà parlé de ces livres dans des articles individuels mais l'idée de tous les regrouper dans un seul article me convient bien plus. Comme pour les enfants, je mettrai seulement quelques titres par articles. Seulement 3 étant donné que j'ai toujours plus à dire concernant les livres adultes, d'autant plus qu'ils visent des sujets qui me tiennent à cœur. Pour ceux qui avaient déjà lu ces articles, vous retrouverez en grande partie les mêmes informations, mises en page autrement, voire reformulées. Vous me direz ce que vous pensez de ce format ? 

Deux petits pas sur le sable mouillé - Anne Dauphine Julliand

Édition : J'ai Lu.

J'ai découvert ce livre et cette auteure il y a quelques années. Ce roman est autobiographique, il enseigne tant de choses qu'il a une place plus que légitime dans cette rubrique. C'est l'histoire de Thaïs, et de sa famille. Thaïs est atteinte d'une maladie dégénérative : la leucodystrophie. A ce jour, aucun traitement définitif n'a été découvert. Seulement quelques solutions afin de ralentir le développement de la maladie. Au fil des pages, nous assistons impuissants, aux déboires de cette famille, qui n'a de cesse de se relever et de s'élever. Petit à petit, Anne-Dauphine nous amène à voir les choses autrement, en positivant. Ce livre est important pour nous, qui faisons partie de l'équipe soignante. Anne-Dauphine nous dévoile à cœur ouvert, l'importance - à ses yeux - du personnel soignant. Ce que les équipes lui apportent, ce qu'elle attend d'elles. Vous arriverez difficilement à terminer ce livre, entre les larmes. Il s'agit d'une pépite. Il est l'espoir, la force, le courage, le soutien, l'amour. Je vous invite à vous rendre sur le site de l'association ELA qui lutte contre les leucodystrophies - et de fouiller pour obtenir des informations, des précisions. Je vous invite aussi à lire le deuxième livre d'Anne-Dauphine Julliand « Une journée particulière » qui vous fera replonger en plein coeur de leur vie familiale, dans un tourbillon d'émotion. Je vous conseille également son film documentaire - une merveille, puissante et bouleversante « Et les mistrals gagnant » durant lequel vous retrouverez Camille, Tugdual, Ambre, Imad et Charles, qui se battent contre la maladie avec leurs âme d'enfant, un positivisme, une force incroyable.




Guide pratique pour les pros de la petite enfance - Héloïse Junier

Édition : Dunod

J'ai découvert ce livre, écrit par Héloïse Junier à la fois psychologue et journaliste. Au début, je n'avais pas du tout l'intention de l'acheter. Je me disais « Oh, un bouquin de plus écrite par une professionnelle ». Puis j'ai vu passer un avis positifi, puis deux, puis trois, puis des dizaines ! Finalement, je l'ai donc acheté et je n'ai franchement pas été déçue. Il est très bien écrit, Héloïse est bienveillante dans les mots qu'elle utilise. Elle a pris soin de se renseigner auprès de professionnels de la petite enfance pour connaître les pratiques et les réalités de terrain. A partir de ça, elle apporte son point de vue en tant que psychologue, ce qui est très appréciable. De cette manière, je n'ai pas eu la sensation de lire les propos de quelqu'un qui pense tout savoir sur notre métier, mais plutôt de quelqu'un qui apporte ses connaissances et son point de vue. Ce que j'aime aussi plus que tout, c'est qu'elle dit « votre métier ». Elle ne s'inclue pas dedans, et pourtant, nous ressentons l'importance de son rôle au travers de ses mots, rôle qu'elle a auprès de nous et auprès des enfants. Ce livre est illustré par Lili Aime le Nougat. Des illustrations simples, parlantes, délicates et drôles. La lecture devient plus légère et je trouve ça hyper important dans ce type d'ouvrages. J'aime aussi beaucoup le fait qu'elle n'ai pas illustré uniquement des femmes, car oui, il y a des hommes dans notre métier ! 

Les chapitres sont courts et clairs. Le choix et le poids des mots est rendu encore plus impactant. Héloïse ne tourne pas autour du pot, elle met les deux pieds dedans, avec justesse et bienveillance. Dès le début du chapitre, on sait de quoi elle va parler. Une question ou une affirmation posée au début du chapitre, à laquelle les lignes suivantes répondent. Les chapitres amènent à la réflexion, et lorsque c'est possible, Héloïse nous parle expériences et recherches. Dans les premiers chapitres, vous retrouverez des quizz, drôles et ludiques, des petits pieds aux numérotations de pages, et des encadrés à la fin des chapitres. Tant de petites choses qui rendent le charme du bouquin. La deuxième partie est constituée de « fiches pratiques ». Elle nous proposes des pistes de solutions à mettre en place afin de résoudre la problématique posée. Cela ne fonctionne pas obligatoirement, n'allez pas lui jeter la pierre si telle ou telle piste ne fonctionne pas avec tel ou tel enfant. Elle garde toujours à l'esprit les réalités du terrain. 

La seule chose que je reproche à ce livre, c'est que certains passages sont ciblés « structures d'accueil petite enfance », c'est-à-dire que les situations présentées sont avec une résolution de type crèche, impossible à appliquer lorsque l'on est seule. Il s'agit seulement de court passages, donc ce livre est fait pour vous même si vous n'exercez pas en structure. Quant aux parents, je leur dirai « Oui mais ne vous mettez pas à acheter tous les bouquins qui ont été (à la base) édités pour les professionnels de la petite enfance ». Pourquoi ? Tout simplement parce que vous êtes leurs parents. En structure, nous devons avoir une posture « spéciale » essayer de ne pas faire de faux-pas (oui, essayer, nous sommes humains) car ce ne sont pas nos enfants. Il est utile aux parents de se renseigner si l'envie leur en prend, mais ne vous transformez pas en « professionnels de la petite enfance », ce n'est pas votre rôle et le nôtre perdrez alors tout son intérêt. 

Une perle à avoir dans sa bibliothèque si vous êtes professionnels de la petite enfance et ce, même si vous n'exercez pas en structure !


Mon bébé n'aura pas la tête plate - Bernadette de Gasquet et Thierry Marck

Édition : Albin Michel.
Un petit mot concernant les plagiocéphalies. C'est un aplatissement d'une partie du crâne, dû à la position « sur le dos » constante de bébé. Nous avions abordé ce terme en formation, mais seulement rapidement, comme si c'était une banalité, une normalité. C'est en centre de Protection Maternelle Infantile (PMI) que j'ai découvert que ce phénomène était de plus en plus présent aujourd'hui. Ma référente m'en a parlé en me prêtant cet ouvrage. J'y ai vu des théories, des images, des remises en cause de certaines pratiques : notamment le couché sur le dos de bébé. Il faut dire que les premiers mois, bébé passe énormément de temps à dormir ou en position allongée. Vous me direz « Mais le mettre sur le dos ça prévient de la mort subite du nourrisson ! ». Effectivement, on ne met pas un bébé sur le vendre alors qu'il ne sait pas se retourner seul. Mais qui a pensé un jour à le mettre sur le côté ? Après tout, votre boutchou était bien sur le côté dans votre ventre non ? Quand bébé est correctement mis sur le côté, une grande partie de ses membres reposent sur le lit, sa surface d'appui est donc aussi grande que sur le dos. Il faudra cependant alterner les côtés chaque nuit. Les premiers mois, bébé n'a pas encore acquis la compétence de déplacer ses bras pour se retourner. Vous pouvez d'ailleurs tenter sur vous : mettez vos bras devant vous, un peu repliés comme les nouveaux-nés. Vos jambes, l'une avancée posée sur le lit (l'une par-dessus l'autre), l'autre aussi, pliée et posée sur le lit. Arrivez-vous à vous retourner sans bouger bras et jambes ? En tout cas, je n'y arrive pas. Donc si bébé vient à basculer, il tomberait sur le dos ! Dans la journée, il est aussi tout à fait possible de mettre bébé sur le ventre durant de court moments (pour boutonner les boutons dans le dos par exemple). Cela lui permet de s'habituer à mettre sa tête sur le côté. Pensez aussi à ne pas le laisser trop longtemps dans une position dorsale, sur une surface trop dure, ou sur quelque chose où il pourrait rester « coincé » (les coussins, les transats, les matelas trop mous ou trop durs). Pensez à lui mettre des jouets à proximités, de chaque côté, à le stimuler en attirant son attention d'un côté puis de l'autre. Les plagiocéphalies, peuvent entraîner des complications au niveau du cerveau si elles ne sont pas prises à temps. Ce livre a été écrit il y a plusieurs années, mais la plagiocéphalie commence à vraiment faire parler d'elle depuis bien moins de temps. Il faut également prendre conscience que le domaine de la petite enfance est en constante évolution, et que ce qui est vrai aujourd'hui, ne le sera peut-être plus demain.
  

Vous connaissiez certains de ces ouvrages ? N'hésitez pas à me dire si vous en avez à me conseiller !
*Cet article contient des liens d'affiliations vers Amazon et la Fnac.

4 commentaires

  1. Merci beaucoup pour ces quelques conseils. Effectivement, je n'avais pas pensé à mettre ma fille sur le côté. A la maternité, on nous a dit que bébé pouvait aller sur le ventre pour les siestes par exemple, tant que nous sommes à côté et que cela ne dure pas trop longtemps. Je n'ai pas encore osé le faire..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En fait, tant qu'un bébé ne sait pas relever seul sa tête, il est en effet dangereux de le mettre sur le ventre. Il est facile de visualiser pourquoi. D'où le besoin de surveillance absolue.

      Supprimer
  2. Coucou
    Il y a de plus en plus de choix sur le sujet ! C'est vraiment cool car ça aide je pense pas mal de personnes ! Après, je n'ai pas d'enfants, alors je ne suis pas la mieux placée pour apprécier/juger les conseils donnés ;-)
    Des bisous
    Audrey
    https://pausecafeavecaudrey.fr

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui tout à fait, des livres plus ou moins bien faits et qui reflètent plus ou moins (souvent moins) la réalité. J'en ai lu beaucoup qui ne m'ont pas plu - et beaucoup d'autres que j'aime beaucoup ! ;)

      Supprimer