A la découverte de la Vallée d'Aulps #1

21 juil. 2020

Dimanche dernier nous avons pris la route afin de découvrir notre département d'adoption : la Haute-Savoie. Pour une fois, c'est mon amoureux qui a choisi la destination directement dans notre guide Lonely Planet Savoie Mont Blanc. J'adore ce guide car il est rempli d'images, de bonnes adresses et de descriptions qui donnent à tout le monde l'envie de partir explorer chaque recoin Savoyard. La Vallée étant très grande, nous avons débuté par seulement quelques coins puis lors d'une deuxième journée, nous avons exploré une autre partie.

Les gorges du Pont du Diable :

Notre premier arrêt sur la route a été les Gorges du Pont du Diable. Au même titre que les Gorges du Fier, je n'étais pas certaines de réussir à passer sans paniquer totalement. Les gorges du pont du Diable ont été aménagées pour la première fois en 1892, grâce à des passerelles à flanc de falaises permettant de longer les roches juste au-dessus des gorges. L'eau a creusé un sillon énorme et comme nous y étions en été, le niveau de la rivière de la Dranse était plutôt bas. Il ne faut clairement pas avoir le vertige pour descendre mais ça dure un petit moment seulement (le temps d'aller jusqu'aux passerelles), ensuite la plupart des passerelles sont en bois et on ne voit donc pas sous nos pieds. Certains passages sont en fer et vous avez donc une vue plongeante sur le vide. Durant la descente, je n'ai clairement pas fait la maline, j'avais les jambes qui tremblaient lorsque je suis arrivée en bas. Je n'ai cependant pas regretté un seul instant tant les paysages creusés par l'eau et le temps sont incroyables. Tout est magnifique, je n'en croyais pas mes yeux. L'eau presque turquoise coulant le long des roches, creusant des sillons, des toboggans et des marmites de géants. Pour arriver jusqu'à l'entrée, il vous faudra descendre à travers une forêt de hêtres (et remonter tout ça ensuite, je vous assure que c'était pas spécialement facile). Nous n'avions pas les masques le long des gorges ainsi que dans la forêt, tout simplement car il n'y avait que très peu de monde autour de nous mais surtout, car ça représente quand même un effort pouvant être considérable et qu'il nous aurait été impossible de respirer correctement avec le masque. En revanche nous l'avons mis dès que nous sommes arrivés à proximité de la boutique ainsi que dans la boutique. Pour les parents ayant des enfants ne sachant pas marcher ou depuis peu, il vous faudra absolument un porte-bébé.


Abbaye d'Aulps :

Dans un environnement absolument splendide au cœur et face aux montagnes, l'abbaye construite au 11ème siècle n'est aujourd'hui que ruine. Si les expositions m'ont rapidement lassée, nous avons passé un bon moment à découvrir ce qui était autrefois l'abbaye d'Aulps. De petits panneaux ainsi qu'un dépliant fourni à votre arrivée vous explique ce qui se trouvait à tel et tel endroit autrefois. Il existe encore aujourd'hui seulement les deux jardins, foisonnant de fruits, légumes, fleurs et plantes en tout genre. J'ai été assez surprise de lire pourquoi l'abbaye est aujourd'hui en ruine. Dans les lectures nous comprenons qu'elle a été détruite, par qui ? Par quoi ? Comment ? Quelle n'a été ma déception quand j'ai constaté à la fin de la visite (c'était écrit sur le dépliant mais je n'avais pas capté au début) que cette abbaye splendide avait en fait été démontée pierre par pierre afin de reconstruire l'église du village qui, elle, avaient brûlée. Il a fallu qu'une personne intervienne pour que l'abbaye ne soit pas entièrement détruite et qu'elle puisse rester préservée. Il reste une partie très impressionnante, celle qui était autrefois l'entrée ainsi que tout un pan de mur. On y voit les anciennes fenêtres et on y devine les vitraux qui devaient les orner autrefois. 

Tarifs adulte : 7€.


Alpage de Graydon :

Pour trouver cet endroit, il vous faudra entrer « Chapelle de Graydon » sur le GPS, autrement vous ne trouverez ni l'alpage, ni la combe. La petite chapelle blanche qui surplombe la vallée, vaut en soit déjà le trajet jusque là-haut. Les paysages qui l'entourent font partie intégrante de la beauté du lieu. De ce départ, il existe de nombreuses randonnées, l'une d'elle étant le col du Graydon. Pour ce faire, il vous faudra traverser les alpages. Il y a également une piste carrossable que vous pouvez suivre, ce que nous avons fait et trouvé très frustrant car il n'y a aucun panneau indicateurs d'où nous sommes. Ce qui pour nous est motivant, cela permet au moins de savoir où nous en sommes. Finalement, nous avons fini par faire demi-tour car la montée nous semblait sans fin. Il y a tout en haut quelques restaurants/snacks mais surtout une vue à couper le souffle. La combe, majestueuse, s'élève au-dessus de l'alpage, on entend les cloches des vaches, le bruit des insectes tout proches qui se taisent à notre passage. Le lieu est apaisant, reposant, splendide.


Avez-vous déjà découvert la vallée d'Aulps ?

Publier un commentaire