Comment préparer son séjour à New-York ?

18 août 2020 New York


Dans la série de billets de blog concernant notre voyage à New-York, je n'ai jamais pris le temps de vous partager (ok, de terminer de rédiger carrément) celui avec les petits tips qui nous ont bien servis durant notre voyage. Je vais donc essayer de me rappeler toutes ces petites choses qui nous ont manquées, ou été bien utiles lors de notre séjour. Direction New-York !

Du Canada à New-York :


Pour notre trajet entre Buffalo et New-York, nous avons choisi d'opter tout de même pour l'avion. Rappelez vous notre désagréable surprise lorsqu'on s'est rendu compte que les tarifs des vols entre Montréal et Toronto que j'avais repérés à 75$ avaient doublés voire triplés en seulement 1 mois et demi. Il a ensuite fallu faire tout concorder afin que nous ne soyons pas dans le rush et que nous n'ayons pas à trop patienter. Il y a seulement 1h30 de vol mais étant donné que je suis malade en bus (j'ai déjà eu du mal à gérer les 8h de bus en peu de jours), c'était plus confortable. Je me voyais mal reprendre le bus pour à nouveau 8h. Nous sommes passés par Opodo, ce que je vous déconseille car impossible de les joindre pour comprendre comment enregistrer nos bagages, etc. C'est la compagnie Delta Airlines qui a assuré le vol pour 328€. Nous avons atterri dans la soirée du dimanche, vers 22h si mes souvenirs sont bons à l'aéroport La Guardia. Le plus proche de notre hôtel d'ailleurs.

De l'aéroport à l'hôtel :


A notre arrivée à l'aéroport de La Guardia et après deux nuits catastrophiques, nous ne nous sommes pas pris la tête a essayer de prendre le métro ou les transports en commun. Généralement ce n'est pas le plan idéal pour une arrivée tardive le soir. Nous avons donc opté pour la facilité de commander un Uber. Le trajet ne nous est pas revenu très cher selon mes souvenirs, probablement entre 15 et 20$ ce qui nous convenait parfaitement puisque nous étions épuisés et que nous avions tout de même des bagages pour 1 mois de voyage.

Le choix de l'hôtel :


En toute honnêteté, entre le budget et la période où nous partions, même en réservant à l'avance nous n'avons pas eu mille et un choix. Nous avons donc opté pour un hôtel dans le Queens. Je ne vous le recommande pas forcément, le quartier n'est pas terrible, l'hôtel basique et nous avons eu des soucis suite à notre réservation. Notre banque ayant bloqué notre carte bancaire, au lieu que l'hôtel demande de payer avec une autre carte ils ont simplement annulé notre réservation un ou deux jours avant notre arrivée. Nous avons du appeler pour maintenir la réservation et payer avec une autre carte bancaire à notre arrivée.

S'occuper des formalités :


Pour entrer aux États-Unis il vous faudra votre ESTA, il est remplissable en ligne sur le site officiel du gouvernement. Le tarif est de 14$. L'ESTA dure 2 ans. Nous avons du faire celui pour mon chéri mais le mien était toujours valable suite à mon voyage en Californie. A la frontière, que nous avons passée en bus, nous avons également du payer 9$ chacun à la douane (je vous rappelle que nous étions allés en bus jusqu'à Buffalo depuis Toronto afin de pouvoir prendre l'avion de Buffalo jusque New-York).



Choisir ce que l'on veut visiter :


Pour notre part, nous avions fixer quelques incontournables « payants », à savoir le Top of the Rock, que je voulais absolument faire au couché du soleil, l'American Museum of Natural Story et le jardin botanique de Brooklyn. Pour ce dernier, nous y sommes allés le samedi avant notre départ car le jardin était ouvert gratuitement le matin. Nous avions aussi prévu de faire le 9/11 Memorial Museum mais on a laissé tombé quand on a vu la queue. Prévoir tout ça vous permet de réaliser des économies et d'estimer votre budget.

Faire le tri entre les différents pass : 


Pour visiter New-York, il existe tout un tas de pass possible et inimaginable. Nous avons fait le choix de ne pas en prendre, pour la simple et bonne raison que nous n'avions pas l'intention de grimper et visiter tous les incontournables de la ville. De plus, si vous vous organisez un minimum, vous remarquerez que beaucoup de musée et observatoires sont gratuits certains jours de la semaine et à certaines heures. En vous pliant à ces petites contraintes, vous pouvez facilement économiser une centaine de dollars dans vos visites. 

Pour les amoureux de séries il existe des visites guidées de New-York retraçant les endroits phares des séries, par exemple pour Gossip Girl ou pour Sex and The City. Pour ma part je ne regarde absolument pas ces séries mais si c'est quelque chose que vous aimez ça peut être super cool à faire ! Sur des sites comme Civitatis, vous avez la possibilité de réserver vos tickets pour des matchs de NBA par exemple ou des comédies musicales. Je vous dis ça car c'est quelque chose que nous avons voulu faire, notamment la Comédie Musicale du Roi Lion ou de la Reine des Neiges, sur les planches de Broadway lors de notre passage. Nous avons malheureusement renoncé à cause des prix mais en vous y prenant à l'avance, il est peut-être possible d'obtenir des tarifs plus abordables en fonction des dates.



Se déplacer dans New-York : 


Nous avons principalement utilisé nos jambes et le métro. Le métro surtout le soir pour rentrer et le matin pour rejoindre le centre ville. Dans la journée, nous marchions beaucoup et prenions le métro que lorsque nous étions loin de là où nous souhaitions aller et qu'il n'y avait rien « à voir » sur notre chemin. Nous avons acheté la Metrocard. Assez pratique car il suffit de charger de l'argent dessus. La carte est réutilisable et rechargeable. Une seule carte peut servir pour deux personnes. Le jour où nous avons voulu prendre le métro, le lendemain de notre arrivée, a été une véritable catastrophe. Le gars à l'entrée du métro ne prenait même pas la peine de nous expliquer comment ça fonctionnait. On a du revenir vers lui au moins trois fois pour réussir à avoir toutes les informations et qu'il nous vende ce que l'on voulait. 

Nous avons eu le même soucis pour rejoindre la gare de départ du train qui nous emmènerait à l'aéroport de Newark. Une personne nous à d'abord indiqué d'aller à l'Occulus, là où partent habituellement les trains. Arrivés là-bas, nous avons demandé à une autre personne qui nous a indiqué où aller. Sauf qu'évidemment, les trains ne partaient pas de là car la station était en rénovation et qu'il fallait aller à l'opposer de là où nous étions. Le monsieur en question travaillait pourtant à cet endroit et il n'a pas été foutu de nous dire que c'était fermé. Une fois à la gare de départ, idem, personne ne nous expliquait la même chose et ils cherchaient bien sûr à nous vendre la solution de transport la plus chère. On a fini par laisser tomber, on a pris ce qu'ils nous disaient et on est vite partis.

Côté nourriture :


La journée, nous allions soit dans les petites adresses que j'avais repérées et notées en amont sur mon Cartoville, soit nous prenions à emporter. Pour le soir, comme nous étions assez loin de tout, nous avons usé et abusé de Uber Eats. Sur toute notre semaine je pense que nous avons du faire appel à eux au moins 4 ou 5 soirs. C'était bien pratique après une journée à marcher de se faire livrer directement au pied de l'hôtel. En plus, la nourriture est vraiment excellente et ça faisait du bien d'avoir un véritable repas (pas un snack) au moins une fois par jour.

Des petits tips à partager pour un voyage à New-York ?

Publier un commentaire